Le yoga en résidence pour personnes âgées

Que l’on en soit un adepte convaincu depuis de nombreuses années ou qu’on le découvre au moment de la retraite, faut-il d’abord savoir de quoi il s’agit ?

Lorsque Swami Satyananda Saraswatise mit à le propager en occident, personne ne connaissait sa signification et pensait qu’il s’agissait d’une tradition mystique confondue avec des religions hindouistes.

Pour la majorité d’entre nous, nous avons  la conviction qu’il s’agit de simples exercices physiques, une technique pour atteindre la relaxation. Celle-ci compensant les situations de stress de notre vie quotidienne sensée être la technique pour apprendre à méditer, à se rapprocher de notre soi  intérieur.

Aucun de ces objectifs ne permet de développer une vision complète et globale du yoga dans la compréhension de notre vie intérieure.

Il est bien plus que ça, il est à la fois une science éducative et une entreprise écologique.

De fait, Yoga veut dire unité : un champ unifié. Nous, êtres humains ne vivons pas en tant qu’entités séparées, nous sommes connectés à tout notre environnement. C’est ce champ unifié que nous désignons du terme d’écosystème.

Une quelconque perturbation dans ce champ environnemental engendrera des conséquences qu’il nous faudra combattre non pas techniquement mais de façon yogique.

Le yoga nous apprend qu’il faut respecter les lois de la nature, la comprendre et vivre en harmonie avec elle. C’est ça l’écologie du yogi.

Le yoga nous mène plus loin, il ne se contente pas de nous montrer notre interdépendance, il nous indique aussi qu’il y a une unité de base commune à toutes les créations qui nous entourent.

Nous avons perdu notre lien avec la nature, nous avons brisé son cycle naturel. Et c’est justement en pratiquant le yoga que vous comprendrez mieux votre rôle dans l’environnement. Vous réaliserez que vous en êtes aussi un élément et aussi longtemps que vous vivrez dans le monde des sens, vous vivrez dans un monde de dualité.

Tant que vous aurez comme seule vision du monde, celle des cinq sens, vous vivrez toujours dans la dualité et ne comprendrez jamais votre propre nature.

Vous devez vous élever au-dessus de la dualité pour comprendre la nature. Il faut être capable de comprendre l’unité qui vous lie à la création. La seule science qui vous apportera cette connaissance  profiteuse et systématique, c’est le yoga.

Avec la pratique du yoga, vous allez découvrir de plus en plus d’harmonie de d’équilibre avec la nature. Vous vous sentirez plus tranquille, en paix avec vous-même et rempli d’amour, de compassion, de joie.

Une pratique sérieuse du yoga se fait de préférence dans des endroits isolés que l’on qualifie d’ashram. Le lieu idéal pour se retirer un moment du tumulte et de l’agitation de nos vies de tous les jours. Nos vies modernes remplies de sollicitations diverses pleines d’agitation et de stress.

Ces moments d’écarts à la vie de tous les jours, aux exigences quotidiennes, vont nous permettre un retour sur nous-même pour mieux maîtriser l’essentiel et ainsi adopter un regard neuf sur les choses.

Les cours de yoga en résidences pour personnes âgées.

Pour intervenir dans une maison de retraite, un professeur de yoga doit avoir impérativement suivi une formation complémentaire et doit être agréé par celle-ci.

Des cours de yoga dispensés à des seniors doivent remplir les conditions suivantes :

  • Être dispensés à des personnes en bonne santé et non soumises à la contre-indication de sa pratique.
  • Être modulés par tranches d’âges différents, entre les 60/70 ans et les octogénaires et au-delà.
  • Être enseignés en groupes si la totalité de ceux-ci sont aptes à suivre ces cours sans nuire à leurs équilibres physiques.
  • Au contraire être appris individuellement, si la personne âgée risque d’avoir des difficultés à suivre un cours en groupe.
  • Être adaptés selon des critères particuliers, tels le yoga nidra pour les seniors atteints de troubles du sommeil, un autre yoga destiné aux seniors qui ont mal au dos et enfin le yoga du rire pour ceux et celles qui se sentent seules et tristes.

Enfin, selon le degré de motricité des participants, les cours se feront :

  • De préférence assis sur une chaise par des pratiques de petits exercices du haut du corps et des jambes.
  • Ou debout pour les personnes qui ont du mal à s’asseoir sur le sol, en pratiquant des exercices de yoga plus doux.

Une pratique régulière de cette activité physique ne pourra qu’apporter des bienfaits à leurs pratiquants et en particulier :

  • Une amélioration de la qualité de vie.
  • Une meilleure gestion des angoisses grâce à des exercices de relaxation et de méditation.
  • Une meilleure oxygénation des cellules par des exercices de respiration chassant les toxines de l’organisme, permettant de ressentir un regain d’énergie.
  • Une meilleure santé morale, celle de mieux vivre son passage à la retraite et de ne pas sombrer dans la dépression.
  • Enfin une vie sociale plus épanouie, permettant de ne plus souffrir de la solitude. De rencontrer des gens en pratiquant cette activité physique.

S’il fallait tirer une conclusion sur la pratique du yoga, on pourrait dire que :

Pratiquer le yoga, consiste à s’éduquer soi-même plus justement et plus en cohérence avec soi-même, les lois de l’existence et de la nature. Pour en savoir plus sur la santé en résidence pour aînés:http://residencepourainesalaval.wordpress.com/